ECOLAB > Pages profils > PIERART Antoine

Profil de Antoine PIERART

PIERART Antoine

Email : antoine.pierartSPAMFILTER@ensat.fr

Téléphone / phone: 05 34 32 39 46

Bureau / office : 204

Institution : UPS

Statut / status: Doctorant

Adresse professionnelle / address:

ENSAT-INPT
UMR ECOLAB
Avenue de l'Agrobiopole
Auzeville Tolosane
BP 32607
31326 CASTANET TOLOSAN Cedex
FRANCE

Site perso / personal website :
http://www.viadeo.com/fr/profile/antoine-pierart

Nov 2013-Nov 2016 Doctorant chargé d'enseignement, Laboratoire EcoLab (ENSAT - CNRS - UPS).

Mars 2013-Nov 2013 Assistant d'expérimentation, Centre Expérimental Horticole de Marsillargues.

Déc 2012 Diplôme d'ingénieur Agronome/horticole, Spécialisé en gestion durable du végétal, Agrocampus ouest.

Mars 2012-Sep 2012 Chargé d'études symbioses mycorhiziennes - stage de fin d'études, Laboratoire insulaire du vivant et de l'environnement, Nouméa.

Étude des processus fongiques dans le transfert des polluants métalliques des sols vers
les plantes, dans un contexte de pollution urbaine

Résumé du sujet :

La plupart des plantes terrestres vivent en interaction étroite avec des champignons du sol. Ces champignons constituent avec les racines des plantes, une interaction symbiotique de type endomycorhize. Les plantes fournissent au champignon jusqu’à 20% des sucres issus de la photosynthèse, en échange de quoi, le champignon fourni à la plante, l’eau, le phosphate peu mobilisable et les sels minéraux prélevés dans le sol par le réseau de filaments mycéliens. Les plantes endomycorhizées sont ainsi mieux alimentées et plus résistantes aux agressions extérieures. Par ailleurs, la capacité des champignons mycorhiziens à détoxiquer les sols pollués en métaux lourds est connue depuis plusieurs années. Néanmoins, il n’est pas clair à ce jour si la composition chimique du sol joue sur les stratégies mises en place.

Objectifs :

Mieux comprendre les mécanismes d’immobilisation et de transfert des métaux (Plomb et Antimoine) dans le but des développer des stratégies futures pour optimiser le choix des cultures adaptées et les process de phytoextraction dans le cadre de jardins urbains contaminés. Ces jardins sont contaminés par la présence d’industries polluantes et par la circulation automobile.

1. Vérification de la présence où l’absence de champignons mycorhiziens dans les sols pollués au plomb des jardins sélectionnés 

2. Viabilité des inoculums et leur capacité à mycorhizer les plantes (en conditions contrôlées).

3. Identification des champignons présents (séquençage des ITS).

4. Utilisation de l’inoculum indigène s’il existe (ou un inoculum commercialisé) pour réaliser des expériences en serre sur des plantes en pot dans de la terre de jardin contaminée.

      4.1. Vérifier la part du champignon dans le transfert des métaux vers les parties racinaires et aériennes (dosage ICP-OES ou ICP-MS).

      4.2. Multiplication de l'inoculum (s'il est efficace) sur cultures pièges en serre en vue d’essais de bioremédiation in situ.

5. Étudier l’impact de la spéciation des éléments sur la capacité de séquestration du champignon.

6. Étudier l’influence des caractéristiques du sol (teneur en matières organiques et en phosphore)

7. Comparaison des effets selon origine de la pollution (apports anthropiques et fond géochimique).

8. Observation en MEB-EDX et MET-EDX pour localiser les particules dans les cellules végétales et/ou fongiques

La dernière année du projet sera l'objet d'une expérimentation in situ, avec apport d’inoculum mycorhizien, multiplié au cours des 2 ans de thèse, dans des parcelles cultivées et des parcelles témoins portant les mêmes cultures mais non inoculées. pour déterminer si le champignon peut jouer un rôle dans sa restauration ou du moins son utilisation.

Physiologie végétale - Licence 1 et 2, Université Paul Sabatier, Toulouse

- Germination et activité de l'Amylase (Travaux pratiques)

- Rôle des phytohormones Auxine et cytokinines (Travaux Dirigés)

- Étude de la germination et rôle de la lumière (Travaux Dirigés)

- Photosynthèse et réaction de Hill (Travaux pratiques)

- Le végétal et l'azote (Travaux pratiques)

Afficher le pied de page