ECOLAB > Pages profils > MAZURIER Mélanie

Profil de Mélanie MAZURIER

Email : melanie.mazurierSPAMFILTER@ensat.fr

Téléphone / phone: 05 34 32 38 88

Bureau / office : n°37

Institution : UPS

Statut / status: Doctorant

Adresse professionnelle / address:

Ecolab
18 chemin de Borderouge
Pôle de biotechnologie végétale
31326 Castanet-Tolosan

Site perso / personal website :

Doctorante en 3ème année de thèse

Génétique Végétale en lien avec l'environnement et l'écologie

Formation

2013 - Maintenant

ECOLAB UMR 5245 CNRS/INPT/UPS

  • Thèse en cours intitulée "Biodiversité et adaptation de la tolérance aux pathogènes racinaires chez Medicago truncatula. Importance de la micro-évolution"
2010-2013

INP-ENSAT

  • Ingénieur Agronome spécialisation Amélioration des plantes et Protection des cultures

Expérience professionnelle

2014 

2nd Symposium Adam Kondorosi, Gif-sur-Yvette (91)

  • Présentation du poster "Biodiversity and adaptative mechanisms in Medicago truncatula towards the root pathogen Verticillium alfalfae"
2014 

Sergey Nuzdhin's Lab, Molecular and Computational Biology Program, College of Biological Sciences, University of Southern California, Los Angeles, USA

  • Doctorante invitée pendant 10 semaines, article en préparation
2013-2016

INP-ENSAT

  • Doctorante chargée d'enseignement (64h/an)
2013

Centre Technique Interprofessionnel des fruits et légumes, Prigonrieux (24)

  • Evaluation de la sensibilité variétale d'Actinidia sp. vis-à-vis de Psa (Pseudomonas syringae pv. actinidiae) (26 semaines)
2012

10ème Conférence Internationale sur les Maladies des Plantes, Tours (37)

  • Présentation du poster "Wild species as a source of resistance for tomato crops "
2012

Association humanitaire Réponses au Sénégal, M'bour, Sénégal

  • Création d'un projet de jardin pédagogique dans une école primaire (12 semaines)

Notre équipe s'intéresse à l'adaptation des plantes aux stresses biotiques et abiotiques chez la plante modèle des légumineuses Medicago truncatula.

Dans le cadre de mes travaux, j'étudie plus particulièrement la résistance de Medicago truncatula (Mt) vis-à-vis du pathogène racinaire Verticillium alfalfae (Va). La présence de cette plante et de ce pathogène a été reportée tout autour du bassin méditerranéen dans des conditions pédoclimatiques très différentes. Ainsi, ce modèle se prête particulièrement bien à l'étude de la micro-évolution, c'est-à-dire à l'adaptation à la tolérance au pathogène à l'échelle du gène. 

Chargée d'enseignement à l'ENSAT (64h/an)

2013-Aujourd'hui Amélioration des plantes
  Biotechnologies
  Semence et Amélioration des plantes
  Génétique pour l'Amélioration et la Protection des Plantes
  Phytotechnie
Afficher le pied de page