ECOLAB > Ecolab > Les charges critiques en France

Les charges critiques en France

Depuis plus de 15 ans, la modélisation de charges critiques en polluants atmosphériques est à la base des négociations internationales pour la réduction de la pollution atmosphérique. Ce concept scientifique, initié à l’origine en Scandinavie, a été rapidement adopté vers les années 90 par la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies dans le cadre de la convention de Genève sur la pollution atmosphérique transfrontière à longue distance.

Les charges ou niveau critique sont définies comme une valeur d’exposition à un ou plusieurs polluants en dessous de laquelle des effets significatifs indésirables sur des éléments sensibles de l’environnement n’apparaissent pas en l’état actuel des connaissances.

Branche-d-epicea-jaune

Plusieurs protocoles au sein de la convention de Genève ont été signés depuis, pour adapter les lois à l’évolution des connaissances en matière d’environnement. Le dernier protocole en cours de négociation date de 1999. Il traite de l’acidification, de l’eutrophisation et de l’ozone. Avant cela deux protocoles ont été définis en 1998 et traitent des métaux lourds et des composés organiques persistants. Dans le cadre des travaux de la convention, les pays signataires se sont engagés à produire des cartes de charges critiques. 

Les cartes de charges critiques présentés sur ce site montrent pour la France en l’état actuel des connaissances les charges critiques calculées pour différents écosystèmes. Ces cartes permettent d’identifier des zones du territoire couverts par des écosystèmes sensibles et de révéler ainsi des situations locales particulières.

logo-RTAP_medium

Dans les années 70 et 80, les dégâts causés par les pluies acides sur les forêts des pays du Nord ont été mis en évidence. Mais ce que l’on sait moins, c’est que ce phénomène a également touché les forêts du nord de la France, dans les Vosges et dans les Ardennes ainsi que certaines zones du Massif Central. Ces pluies acides sont principalement dues aux émissions de polluants atmosphériques (azote et soufre) par les rejets industriels, automobiles et agricoles en Europe.

Ces polluants peuvent être transportés sur de très longues distances par les courants aériens, traverser les frontières et se déposer sur des écosystèmes éloignés de la source d’émission. Mais il n’y a pas que les polluants acidifiants, d’autres types de composés dangereux pour l’homme et l’environnement sont transportés dans l’atmosphère. Les métaux lourds, en particulier le plomb, le cadmium, le mercure, l’azote ainsi que l’ozone et les composés organiques persistants (POP) sont émis en grande quantité dans les pays industrialisés.

Les charges critiques correspondent au dépôt atmosphérique maximal admissible par un écosystème. Le calcul des charges critiques implique donc la définition d’une classification des écosystèmes et sa cartographie à l’échelle de la France.

Les classifications existantes prennent en compte soit la végétation, soit le sol, soit le biotope, mais jamais l’ensemble de ces paramètres en même temps. Pour le calcul des charges critiques, les données concernant la végétation, la pédologie, la géologie et le climat sont nécessaires.

Une classification des écosystèmes intégrant ces différents paramètres a été crée pour la première fois en utilisant un Système d’Information Géographique (SIG). La démarche est la suivante.

  1. La carte des sols et des matériaux parentaux de l’INRA est regroupée en 31 types. Cette carte est croisée avec la carte de la végétation potentielle (Party, 1999). Les résultats du croisement ont été analysés un par un, pour éliminer les couples sols-géologie-végétation qui n’existent pas.
  2. La carte résultante est croisée avec la carte d’occupation du sol (données extraites du rencensement général agricole). La classification finale est composée de 281 type d’écosystèmes.

    Carte des ecosystemes

L’ensemble des données descriptives des écosystèmes (géologie, minéralogie, hydrologie, climat, pédologie, végétation) ainsi que les routines de calculs automatisés de charges critiques sont intégrés dans une base de données. Cette base de données est reliée au SIG. Ainsi les résultats des calculs de charges critiques automatisés sont cartographiés à l’échelle de la France, ou bien intégrés dans la base de données européenne via l’utilisation d’une grille géographique au pas de 50 km * 50 km (grille EMEP).

Structure-de-la-base-de-donnees-charges-critiques

Émission, transport et retombées des polluants atmosphériques acides

Les principaux composés responsables des dépôts atmosphériques acides sont le Soufre (SO2) et les composés azotés (NOx et NHx). Les dépôts de soufre et d’azote ont fortement augmenté en France et en Europe entre 1960 et 1980.

De nos jours, les émissions de soufre ont été réduites de 70% alors que les émissions d’azote sont constantes ou en légère augmentation ( CITEPA, 2003).

Les 6 principales sources d’émission de SO2 (> 5 % du total des émissions) sont ( CITEPA, 2003) :
 raffinage de pétrole (22 %) ;
 production d’électricité (14 %) ;
 chimie (10 %) ;
 résidentiel (9,5 %) ;
 agro-alimentaire (6 %) ;

Les 5 principales sources d’émission de NOx (> 5 % du total des émissions) sont ( CITEPA, 2003) :
 poids lourds diesel (17 %) ;
 autre agriculture (15 %) ;
 voitures particulières essence non catalysées (12 %) ;

Les 2 principales sources d’émission de NHx sont ( CITEPA, 2003) :
 élevage (79 %) ;

Impacts sur les écosystèmes forestiers et aquatiques

L’acidification se traduit dans le sol par une augmentation de protons (H+ et d’aluminium (Al3+) en solution, la désaturation du complexe d’échange et le lessivage des cations basiques. Le réservoir du sol en éléments fertilisants (calcium Ca, magnésium Mg, potassium K) diminue et l’aluminium, à forte concentration, et à pH faible devient toxique. À partir d’une certaine concentration en protons et aluminium en solution (limite critique), les effets de l’acidification commencent à apparaître sur les arbres et plus généralement sur l’équilibre de l’écosystème.

Dans les pays nordiques ou d’Europe centrale, ce phénomène a touché une vaste superficie de forêt dans les années 80. En France, ce sont principalement les forêts du nord-est (Vosges, Ardennes) qui ont souffert de l’acidification des sols jusqu’à présent (voir travaux du point focal national).

Dans le cas des eaux de surface, l’acidification entraine une diminution de l’alcalinité. Elle a un effet plus direct sur le pH de l’eau et peut entraîner des dommages sur les organismes vivants aquatiques dans un délai relativement court.

En France, des études portant sur les populations de truites des ruisseaux Vosgiens a montré l’existence d’un lien entre le pH, l’alcalinité et le nombre de truites présentes. Lorsque le pH atteint un certain seuil bas, les truites ont complètement disparu du ruisseau (Probstet al., 1990).

Calcul et cartographie des charges critiques d’acidité

Les charges critiques représentent le dépôt atmosphérique acide (soufre et/ou azote) maximal admissible par le sol pour que la concentration en aluminium et le pH ne dépassent jamais la limite critique.

En France, la limite critique a été fixée, d’après l’étude de stations forestières sensibles, aux valeurs suivantes :

  pH Concentrations Al/(Ca+Mg+K)
Limite critique 4,6 1,2

Charge critique pour le soufre CLmax(S)

Carte-des-charges-critiques-en-soufre

Carte des charges critiques en soufre

CLmax(S) = BCalt + BCdep - BCveg + ANClessivé_critique

  • BCalt : flux d’apport de cations basiques par l’altération des minéraux
  • BCdep : dépôt atmosphérique de cations basiques
  • BCveg : prélèvement de cations basiques par la végétation
  • ANClessivé_critique : limite critique calculée à partir du pH et du rapport entre les concentrations en aluminium et en cations basiques dans la solution de sol

 

 

 

Charge critique minimale pour l’azote acidifiant CLmin(N) (RIVM ; Probstet al., 2003)

Carte-des-charges-critiques-minimales-en-azote-acidifiant

Carte des charges critiques minimales en azote acidifiant

CLmin(N) = Nimm + Nveg

  • Nimm : flux d’azote immobilisé dans le sol
  • Nveg : flux de prélèvement d’azote par la végétation

 

 

 

 

 

Charge critique maximale pour l’azote acidifiant CLmax(N) (RIVM ; Probstet al., 2003)

Carte-des-charges-critiques-maximales-en-azote-acidifiant

Carte des charges critiques maximales en azote acidifiant

CLmax(N) = CLmax(S) + Nimm + Nveg

  • CLmax(S) : charge critique pour le soufre
  • Nimm : flux d’azote immobilisé dans le sol
  • Nveg : flux de prélèvement d’azote par la végétation

Les modèles dynamiques d’acidification

Pour modéliser la réponse des écosystèmes aux variations de dépôts atmosphériques acides dans le temps, il existe des programmes informatiques (modèles) développés par des laboratoires de recherche. Un modèle informatique dynamique s’applique à un ou plusieurs compartiments (ex : différents horizons d’un sol, l’eau de surface, etc). Il calcule certains paramètres (pH, taux de saturation, altération) à chaque pas de temps en fonction des flux d’entrée et des flux de sortie du compartiment. Si les flux varient dans le temps, le modèle simule la réponse des paramètres calculés aux variations de flux.

La modélisation dynamique et les charges cibles

Les charges critiques d’acidité calculent le dépôt maximal qu’un écosystème peut supporter sans subir de dommages sur le long terme. Cependant, si les dépôts atmosphériques ont dépassés la charge critique, les modèles dynamiques vont permettre de déterminer la réduction de dépôt nécessaire pour que l’écosystème retrouve son état initial en un temps donné. Ce dépôt se nomme la charge cible.

La charge cible est calculée en appliquant un scénario de dépôts acides sur une période donnée. À partir de ce dépôt, on applique le modèle dynamique aux 3 horizons d’un sol et on calcule par exemple la variation de pH ou de concentration en aluminium au cours du temps. Ce calcul passe par la détermination, à chaque pas de temps, du taux d’altération dans le sol, des échanges avec le complexe d’échange cationique, du lessivage de cations (en couplant un modèle d’hydrologie) et des prélèvements par la végétation.

Scenarion-de-depot-et-resultat-de-la-modelisation-dynamique

Scenarion de dépôt et résultat de la modélisation dynamique (Posch M., Hettelingh J.P. and Slootweg J, 2003 ).

En France, le modèle WiTCh (Godderis et al., 2006) est un modèle dynamique d’altération développé au LMTG et calibré sur un bassin versant des Vosges, le Strengbach. Ce modèle complexe, sera utilisé pour déterminer l’impact des dépôts acides sur certains sols, choisis pour représenter les zones à risques. Ces sols seront entre autre : les grès vosgiens, les sables des Landes, les schistes bretons, les granites du nord du Massif central (Limousin et Beaujolais) et les granites vosgiens (que l’on retrouve dans le bassin versant du Strengbach où le modèle est calibré).

Lorsque la réponse de ces sols aux dépôts acides aura été déterminée par le modèle WiTCh, il sera alors possible de déterminer la charge cible en appliquant un outil informatique dédié à cette opération : les modèles SAFE (Sverdrupet al., 1995) ou VSD (Poschet al., 2003).

Point focal national - Centre de calcul et de cartographie des charges critiques pour la France

Organisme Personnes ressources Adresse postale
CNRS Responsable scientifique : Dr. Anne Probst EcoLab - UMR 5245 CNRS/UPS/INP - Campus ENSAT-INP - Av de l’Agrobiopole - Auzeville-Tolosane BP 32607 - 31326 Castanet-Tolosan cedex
CNRS Ingénieur de recherche : Dr. Sophie Leguédois EcoLab - UMR 5245 CNRS/UPS/INP - Campus ENSAT-INP - Av de l’Agrobiopole - Auzeville-Tolosane BP 32607 - 31326 Castanet-Tolosan cedex
Bureau d’études Sol Conseil Dr. Jean-Paul Party 27, rue de Roppenheim - F-67000 Strasbourg cedex
ADEME Dr. Christian Elichegaray, Dr. Laurence Galsomiès Centre de Paris-Vanves - Départ. surveillance de la qualité de l’air - 27, rue Louis Vicat - F-75737 Paris cedex 15

Collaborateurs en France

Organisme Personnes ressources Adresse postale
INERIS Dr. Anne-Christine Le Gall Dir. des Risques Chroniques, Unité MECO, INERIS BP N°2 F-60550 Verneuil sur Halatte
Min. de l’écologie et du développement durable Mr. Marc Rico, Mme Monique Allaux Bureau de la pollution atmosphérique, des équipements énergétiques et des transports - Dir. de la Pollution et de la prévention des risques - 20, avenue de Ségur - F-75007 Paris
Min. de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des affaires rurales Mr. Jean-Luc Flot, Chef du département Départ. de santé des forêts - Dir. générale de la forêt et des affaires rurales - Sous-dir. de la Forêt et du Bois - 19, avenue du Maine - 75732 Paris cedex 15
Min. de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et des affaires rurales Mr. Louis-Michel Nageleisen Départ. de la santé des forêts - Antenne Spécialisée - Cenre INRA de Nancy - 54280 Champenoux
ONF - RENECOFOR Responsable national du réseau : Dr. Erwin Ulrich, Chargé d’étude du réseau : Dr. Luc Croisé Pôle "Observatoire de la gestion patrimoniale" - RENECOFOR - Boulevard de Constance - 77300 Fontainebleau
INRA Dr. Philippe Cambier Science du Sol - INRA - F-78026 Versailles cedex
INRA Dr. Etienne Dambrine Biogéochimie des Ecosystèmes Forestiers - INRA - F-54280 Nancy
Inventaire Forestier National  
CITEPA Dr. Bénédicte Oudart Centre Interprofessionnel Technique d’Etude de la Pollution Atmosphérique - 10, rue du Faubourg Poissonnière - F-75010 Pari

Principaux collaborateurs en Europe

Organisme Personnes ressources Adresse postale
Centre de coordination international des charges critiques Dr. Jean-Paul Hettelingh, Mr. Jaap Slootweg, Dr. Max Posch P.O. Box 1,3720 BA Bilthoven - The Netherlands
Chemical Engineering Lund University Dr. Harald Sverdrup, Dr. Liisa Martinson Biogeochemistry Depart. - P.O. Box 124 - SE 221 00 - Lund - Sweden

Posters

Bur T, Probst A, Gandois L, Gers C, Crouau Y, Leguédois S, Probst J-L. 2007. Critical loads for metals in agricultural lands : investigations in South West France. Long-range transboundary air pollution ConventionWorkshop on Critical Loads of Heavy Metals. Windermere, Royaume-Uni, 21–22/11/2007. CCE.

Gandois L, Probst A, Dumat C. 2007. Modelling trace metal behaviour in French forest soils for critical loads. Long-range transboundary air pollution ConventionWorkshop on Critical Loads of Heavy Metals. Windermere, Royaume-Uni, 21–22/11/2007. CCE.

Leguédois S, Probst A. 2007. Critical loads of nitrogen for French ecosystems. 17th Workshop of the International Cooperative Programme on Modelling and Mapping of Critical Levels and Loads and Air Pollution Effects, Risks and Trends. Sofia (Bulgarie).

Moncoulon D., Probst A., Party J.P. 2005. Modelling acidification recovery on threatened ecosystems. Conference 7th International Conference Acid Rain, Air Pollution its Effects and Future, Prague, Tchéquie, 12−17 juin 2005 (Poster et Résumé).

Moncoulon D., Probst A., Party J.P. 2004 : Réunion des Sciences de la Terre (Strasbourg, 2004).

Moncoulon D., Godderis Y., Probst A., 2003 : Workshop and Training Cession on Dynamic modelling, Tartu (Estonie) 2003.

Probst A., Moncoulon D., Godderis Y., Hernandez L., Party J.P., 2002 : Workshop on Critical limits for Heavy Metals, Berlin (Allemagne) 2002.

Liste de publications depuis 1995

 Sous presse

Angéli N, Dambrine É, Boudot J-P, Nedeltcheva T, Guérold F, Probst A, Party J-P,Pollier B, Bourrié G. Stream water composition changes in the Vosges Mountains (NE France) : 1955-2005. The Science of the Total Environment . Sous presse.

Probst A, Hernandez L, Probst J-L. Les écosystèmes forestiers sont-ils contaminés en métaux lourds ? Rendez-vous techniques de l’ONF. Hors série Actes du Colloque « Quinze ans de suivi des écosystèmes forestiers. Résultats, acquis et perspectives de Rénécofor ». Sous presse.

Probst A, Moncoulon D, Party J-P, Leguédois S, Dambrine É. Qu’a apporté le réseau pour le calcul des charges critiques en polluants atmosphériques en France ? Rendez-vous techniques de l’ONF. Hors série Actes du Colloque « Quinze ans de suivi des écosystèmes forestiers. Résultats, acquis et perspectives de Rénécofor ». 7 p. Sous presse.

 2007

Liao B, Zhaohui G, Zeng Q, Probst A, Probst J-L. 2007. Effects of acid rain on competitive releases of Cd, Cu, and Zn from two natural soils and two contaminated soils in Hunan, China. Water, Air, & Soil Pollution. 7(1–3) :151–161.

Moncoulon D, Probst A, Martinson L. 2007. Modeling acidification recovery on threatened ecosystems : application to the evaluation of the Gothenburg protocol in France.Water, Air, & Soil Pollution : Focus. 7:307–316.

Moncoulon D, Leguédois S, Martinson L, Probst A. 2007. Modélisation de la réhabilitation de sols forestiers suite à l’acidification atmosphérique. In Actes des 9èmes Journées Nationales d’Étude des Sols, pp. 409–410. Angers, 03–05/04/2007. Association Française pour l’Étude des Sols.

Probst A, Moncoulon D, Party J-P, Dambrine É. 2007. Qu’a apporté le réseau pour le calcul des charges critiques en polluants atmosphériques en France ? Colloque Quinze ans de suivi des écosystèmes forestiers. Résultats, acquis et perspectives de RÉNÉCOFOR, p. 16. Beaune, 9–11/05/2007.

Probst A, Hernandez L, Probst J-L. 2007. Les écosystèmes forestiers sont-ils contaminés en métaux lourds ? In Actes du Colloque Quinze ans de suivi des écosystèmes forestiers. Résultats, acquis et perspectives de RÉNÉCOFOR, p. 17. Beaune, 9–11/05/2007.

 2006

Godderis Y., François L.M., Probst A., Schott J., Moncoulon D., Labat D., Viville D. 2006. Modelling weathering processes at the catchment scale : The WiTCH numerical model. Geochimica et Cosmochimica Acta, 70(5):1128−1147.

Moncoulon D., Probst A., Party J.P. 2006. Base de données Charges Critiques : Gestion et acquisition des données, lien avec un SIG. Rapport intermédiaire, contrat ADEME n°02 62C 0070 du 29 juillet 2005.

 2005

Dambrine E., Dupouey J. -L., Probst A., Guérold F. 2005.L’acidification et l’eutrophisation des milieux naturels : des impacts variés, des dynamiques lentes. Pluies acides : vingt ans après, Journée d’information et de débat du 13 décembre 2005, Muséum d’Histoire Naturelle, GIP-ECOFOR. Conférence invitée.

Moncoulon D., Probst A., Party J.P., Galsomiès L., 2005 : L’approche "Charges Critiques" : de la base de données à la cartographie pour l’évaluation des risques et la protection des écosystèmes. Actes de la conférence "Evaluation des risques pour les écosystèmes. Expériences françaises et québécoises sur la mise en oeuvre des méthodes et des outils", organisée par l’ADEME au Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable. 17 mars 2005.

Moncoulon D., Probst A., Party J.P. 2005. Base de données Charges Critiques : Gestion et acquisition des données, lien avec un SIG. Rapport Final ADEME, 39 p.

Probst A., Moncoulon D., Party J.P., 2005 : French National Focal Center report in Posch, M. ; Slootweg, J. & Hettelingh, J. (eds.) Critical loads and dynamic modelling results. CCE Status Report.

Probst A., Moncoulon D., Party J.P., 2005 : French National Focal Center report in Slootweg, J. ; Hettelingh, J. ; Posch, M. ; Dutchak, S. & Ilyin, I. (eds.), Modelling and mapping of critical loads for heavy metals. CCE Status Report.

Probst A., Moncoulon D., Party J.P., GalsomiesL. 2005. Les Charges Critiques de pollution : un outil de réference pour raisonner la réduction des emissions. Pluies acides : vingt ans après, Journée d’information et de débat du 13 décembre 2005, Muséum d’Histoire Naturelle, GIP-ECOFOR. Conférence invitée.

 2004

Moncoulon D., Probst A., Party J.P., 2004 : Weathering, atmospheric deposition and vegetation uptake : role for ecosystem sensitivity and critical load. C.R.Geoscience, 334, 1417-1426.

Moncoulon D., Probst A., Party J.P., 2004 : Extension de la base de données Charges Critiques : gestion, acquisition des données et lien avec un SIG. Phase 2. 2ème rapport d’avancement ADEME Contrat n°02-62-009. 24p+annexes.

Probst A., Moncoulon D., Party J.P., 2004 : French National Focal Center report in : Hettelingh J.P., Posch M., Slootweg J. (eds), Critical loads and dynamic modelling results, CCE progress report 2004, Coordination Center for Effects, RIVM, Bilthoven, 71-76.

 2003

Moncoulon D., Probst A., Party J.P., Godderis Y., 2003 - Extension de la base de données Charges Critiques : gestion, acquisition des données et lien avec un SIG - Phase 2. 1er rapport d’avancement ADEME Contrat n°02-62-009. 36p+annexes.

Probst A., Moncoulon D., Godderis Y., Party J.P., 2003 : French National Focal Center report in : Posch M., Hettelingh J.P., Slootweg J., Downing R.J. (eds), Modelling and Mapping of Critical Treshold in Europe, Status Report 2003, Coordination Center for Effects, RIVM, Bilthoven, 73-80.

Probst A., Moncoulon D., Godderis Y., Hernandez L., Party J.P., 2003 : Critical loads for lead in France : first results on forest soils. Journal de Physique IV, 107, 1111-1114.

 2002

Galsomiès L., 2002 - Charges et niveaux critiques de polluants atmosphériques en France : de l’acidité à l’eutrophisation , aux pollutions oxydantes et metalliques et effets sur les matérieux. Pollution atmosphérique n° 173. 137-149.

Galsomiès L., 2002 - Bibliographie : principaux travaux français sur les "Charges Critiques". Pollution atmosphérique n° 173. 151-156.

 2001

Party J.P, Probst A., Thomas A.L. et Dambrine E. (2001)- Charges critiques d’acidité en polluants atmosphériques en France : conséquences vis à vis des sols et des peuplements forestiers. Pollution Atmosphérique, N° 172, oct-nov 2001.

Party J.P, Probst A., Thomas A.L. et Dambrine E. (2001)- Calcul et cartographie des charges critiques azotées en France : application de la méthode empirique. Pollution Atmosphérique, N° 172, oct-nov 2001.

 2000

Probst A., Ertz O., Party J.P., Clement A. (2000) : Extension de la base de données Charges Critiques : gestion, acquisition des données et lien avec un SIG. Rapport ADEME Contrat n°98-93-003. 52p+annexes.

 1999

Fevrier C., Party J.-P., Probst A. (1999)- Acidité des eaux de surface et charges critiques dans le massif des Ardennes françaises. C. R. Acad. Sci., Paris, 328, 29-35.

Probst A., Party J.-P., Fevrier C., Dambrine E., Thomas A.L., Stussi J.M. (1999)- Evidence of springwater acidification in the Vosges mountains (North-East of France) : influence of bedrock buffering capacity. Water, Air and Soil Pollution, Vol. 114, 3-4, 395-411.

Thomas A.-L., King D., Dambrine E., Party J.-P., Probst A. (1999)- A spatial study of the relationships between streamwater acidity and geology, soils and relief (Vosges, north-eastern France). J. of Hydrology, 217, 35-45.

Party J.-P., Probst A., Thomas A.L., Dambrine E. (1999)- Charges critiques en polluants atmosphériques en France : écosystèmes vulnérables, écosystèmes menacés. Les Cahiers du D.S.F., 1-1999, (La santé des forêts [France] en 1998), Min. Agri. Pêche (DERF), Paris, 80-84.

Party J.-P. (1999) - Acidification des sols et des eaux de surface des écosystèmes forestiers Français : facteurs, mécanismes et tendances. Taux d’altération sur petits bassins-versants silicatés. Application au calcul des charges critiques d’acidité. Thèse de Doctorat de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg. 247p+annexes.

 1998

Thomas A.L. (1998) - Analyse spatiale de la sensibilité des écosystèmes gréseux Vosgiens à l’acidification.Thèse de doctorat de l’Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et Forêts. 135p.

 1997

Party J.-P., Probst A., Dambrine E. (1997)- Charges critiques en polluants atmosphériques en France. Les Cahiers du D.S.F., 1-97 (La santé des forêts, France, en 1996), 38-43.

Party J.P., Probst A., Fevrier C, Dambrine E., King D. Thomas A.L. (1997)- Les charges critiques en France. Impacts et conséquences à long terme des polluants atmosphériques sur les écosystèmes " naturels " terrestres et aquatiques. Données et références. Publication ADEME, 1997, 59 p.

Party J.P., Probst A., Fevrier C., Dambrine E., King D. Thomas A.L. 1997 - Critical loads in France. Data and references. ADEME Publication, 1997, 44 p.

Party J.P., Probst A., Février C., Dambrine E., King D., Thomas A.L., Elichegaray C., Savanne D. 1997 - Critical loads in France : data and references. Rapport ADEME. 59p.

 1995

Party J.P., Probst A., Dambrine E., Thomas A.L. 1995 - Critical loads of acidity to France : sensitivity areas in the north-eastern France. Water, Air and Soil Pollution, 85, 1-4, 2407-2412.

Massabuau J.C., Probst A., Guerold F. 1995 - Critical loads of acidity to streamwaters in the Vosges mountains (France) : Biological criteria. In : Landmann G., Bonneau M., (eds), Forest decline and atmospheric deposition effects in the French mountains. Springer, Berlin, Heildelberg, New York. 461p., 387-393.

 1993

Landmann G. 1993 - Charges et niveaux critiques de polluants atmosphériques pour les écosystèmes terrestres et aquatiques. Emergence du concept scientifique. Domaines d’application et limites. Pollution atmosphérique numéro spécial. Juin 1993. 4-20.

Afficher le pied de page