ECOLAB > Offres emplois/stages/thèses/postdocs > Offres emplois techniques

Offres emplois techniques

H/F Modélisation agro-hydrologique de l'impact de l'organisation des paysages sur la qualité de l'eau

Informations générales

Référence : UMR5245-JEAPRO-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 22 octobre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Rémunération : entre 2100 et 2400 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le Lot N° 2 (Agro-Hydrologie) piloté par EcoLab, il s'agit de simuler la qualité de l'eau en réponse à différents scénarios d'organisation des paysages (définis dans le Lot N° 1) sur les territoires ou bassins versants retenus dans ce projet, à savoir, le bassin amont de la Nère, le bassin de la Save, incluant le bassin expérimental d'Auradé. Le modèle utilisé, SWAT (Soil & Water Assessment Tool) est un modèle agrohydrologique semi-distribué qui simule les flux d'eau, de matières en suspension, de carbone, de nitrates et de pesticides en intégrant les variables hydroclimatiques, l'occupation des sols et les pratiques agricoles, ainsi que certains éléments du paysage comme les haies, les bandes enherbées, les zones humides, les marres, les retenues collinaires…. La spatialisation est basée sur des simulations à l'échelle de petites unités hydrologiques (Hydrologic Response Unit—HRU). La calibration et la validation du modèle sur les territoires/bassins versants retenus et sur l'organisation actuelle du paysage sera effectuée grâce (i) aux données de qualité des eaux (MES, nitrates, pesticides) qui existent déjà sur le bassin de la Save incluant le bassin versant d'Auradé et (ii) à l'acquisition de nouvelles données pour le bassin versant amont de la Nère. Différents scénarios (définis dans le Lot n° 1) seront ensuite tester pour simuler la qualité de l'eau en réponse à ces scénarios et définir ceux qui permettent d'optimiser la qualité de l'eau en termes de teneurs en MES (et de contaminants associés), en nitrates et en pesticides.
Les résultats de ces simulations seront enfin comparés à ceux obtenus par modélisation écologique (Lot n° 3) et ils seront ensuite intégrés dans une approche globale de modélisation d'économie du territoire qui intègrera aussi les aspects socio-économiques (Lot N° 4).

anim-info

Plus d'informations ici : http://bit.ly/2CxJJ06

Ingénieur-e de recherche en évaluation de la qualité des eaux (H/F)

Informations générales

Référence : UMR5245-ERICHA-001

Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 9 janvier 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
BAP : Sciences du vivant, de la terre et de l'environnement
Emploi type : Ingénieur-e de recherche en environnements géo-naturels et anthropisés
Durée du contrat : 5 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Rémunération : Entre 2400 et 2800 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'agent sera chargé d'expérimentations écologiques visant à caractériser l'impact des pesticides sur le fonctionnement des cours d'eau martiniquais.

anim-info

Plus d'informations ici :  http://bit.ly/2Cd3sRb

Afficher le pied de page